STATION SNSM DE SAINT-GUÉNOLÉ - PENMARC'H

Présentation

L’engagement bénévole est à la base du sauvetage en mer depuis l’origine des sociétés de sauvetage. Il fonde les valeurs de la SNSM, faites de dévouement, de bravoure, de courage, de solidarité et d’engagement au service des personnes en danger en mer.

Devenir membre de la SNSM est un engagement fort et gratuit au service de la sauvegarde des vies humaines en mer et sur le littoral.

Est bénévole toute personne qui s’engage librement pour mener une action non salariée en direction d’autrui, en dehors de son temps professionnel et familial.

C’est une adhésion, sans abandon de liberté, sans risque d’enfermement dans un engagement qui ampute la vie privée.

Le fait d’entrer à la SNSM, c’est vivre en équipe, vivre avec des gens qui deviennent, pour certains, des amis très proches, une deuxième famille.

Le bénévolat est une combinaison de 3 ingrédients :

  • Le Sens : il faut que cet engagement ait un sens, un vrai sens qui permette de donner vie à cet engagement
  • L’Utilité : être sur que ce que l’on fait soit utile, utile pour les autres
  • Et le Plaisir : le plaisir de partager ses connaissances, son expérience, son temps

Sans bénévole pas d’association ! Le bénévolat est une richesse qu’il faut faire vivre.

Pour maintenir ce bénévolat irremplaçable du sauvetage en mer, il est indispensable de fournir aux sauveteurs un environnement opérationnel de qualité en équipements, en moyens d’intervention et en formation.  Mais cela a un coût. 

La principale entrave des sauveteurs en mer reste le financement. 

Nous passons beaucoup de temps, je dirai trop de temps à la recherche de financement.

La Société Nationale de Sauvetage en Mer, reste une société de gens bienveillants et est administrée comme une association de loi 1901, dont la responsabilité première est le sauvetage, à titre gracieux, des personnes en danger en mer, quels que soient les moyens mis en œuvre.

Merci à tous ceux qui nous aident déjà, soyez prudent en mer et sur le littoral, n’oubliez pas que la mer aura toujours le dernier mot.

 

Jean Marc Bren, président de la station SNSM de Saint-Guénolé - Penmarc’h